dimanche 13 janvier 2013

CES 2013 : des innovations marquantes à venir


Le Consumer Electronics Show (CES), la grand-messe de l’électronique grand public, se tient cette semaine à Las Vegas avec comme d’habitude un grand nombre d’annonces. Voici quelques orientations technologiques à venir de la part des grandes marques.

IdeaCentre Horizon la table PC signé Lenovo


Le constructeur chinois Lenovo a dévoilé ce qu’il présente comme le premier « PC interpersonnel », l’IdeaCentre Horizon. Il s’agit d’un ordinateur tout-en-un équipé d’un écran tactile de 27 pouces que l’on peut utiliser à l’horizontale ou à la verticale avec Windows 8 en guise de système d’exploitation. En position horizontale, l’appareil devient une table PC avec un mode tactile dix points qui permet à plusieurs personnes de jouer ensemble.


L’IdeaCentre Horizon est un concept d’ordinateur tout-en-un sous Windows 8 qui peut s’utiliser de manière classique à la verticale et se transformer en table de jeu virtuelle une fois mise à l’horizontale.


Lenovo livre l’IdeaCentre Horizon avec une série d’accessoires (un dé électronique, quatre manettes et baguettes) qui permettent d’interagir avec la table de jeu virtuelle. Un concept principalement tourné vers un usage ludique et familial qui n’a d’intérêt que s’il est soutenu par une ludothèque compatible et richement dotée. Lenovo a justement prévu un magasin en ligne fort de 5.000 applications multiutilisateurs dédiées à son produit dans lequel on retrouve des titres de grands éditeurs comme Electronic Arts, FableVision, Open Labs ou encore Ubisoft. Cependant, il faudra casser sa tirelire pour s’offrir un IdeaCentre Horizon, dont le tarif démarre à 1.699 dollars (1.300 euros au cours actuel). Sa sortie est prévue au début de l’été.



PaperTab : la tablette flexible fine comme une feuille de papier


Voici une nouveauté assez impressionnante. La PaperTab est une tablette tactile de 10,7 pouces flexible qui, selon ses concepteurs, préfigure les terminaux du futur qui seront aussi fins et souples que des feuilles de papier. Le prototype présenté à Las Vegas a été développé par le Human Media Lab de laQueen's University (Canada) en collaboration avec Intel, qui a fourni le processeur Core i5, et Plastic Logic, qui maîtrise la technologie d’écran tactile E Ink haute résolution en plastique flexible.

Selon ses concepteurs, PaperTab préfigure de ce que seront les tablettes et les ordinateurs portables d’ici cinq à dix ans.

Outre la prouesse technique, le concept PaperTab explore une nouvelle forme d’usage. Au lieu d’avoir une seule tablette pour tout faire, l’idée est de posséder plusieurs PaperTab, chacune ayant une application dédiée. Indépendantes, les feuilles pourraient aussi communiquer entre elles pour échanger des données ou activer des fonctions, se comportant alors comme autant de parties d’un système d’exploitation. La démonstration présentée au CES montrait comment on peut, simplement en les mettant en contact, transférer une photo d’une PaperTab à une autre afin qu’elle soit ajoutée en pièce jointe à un courriel. Autre exemple, lorsque plusieurs PaperTab sont côte à côte, l’affichage s’unifie pour ne faire qu’un seul écran.


Dans un registre similaire, on retrouve Samsung et son écran souple baptisé Samsung Youm. Cet écran OLED propose un affichage de 300 PPI et serait incassable.



Samsung l’a finalement dévoilé à la presse lors du CES 2013. L’écran souple qui préfigure une nouvelle façon de concevoir la mobilité et pourrait offrir de nouveaux usages dès cette année.

Le Samsung Youm est vendu comme "incassable" et atteindrait une densité de pixel de 300 PPI. La finesse d'affichage serait donc au rendez vous.

Encore au stade de prototype, cet écran pourrait à terme être implémenté sur des smartphones ou tablettes.

L'Ultra HD (4K) 


Une des innovation très attendue est l'Ultra HD qui en fait saliver plus d'un. Même si  les TV Ultra HD sont trop grandes et qu'il n'y a pas de contenus à se mettre sous les pixels, de nombreux fabricants exposent fièrement leurs téléviseurs Ultra HD.  Les tailles vont déjà de 60 à 110 pouces ce qui est effectivement très grand. La plupart de ces téléviseurs utilise des dalles LCD voir la technologie OLED pour certains. Reste la barrière du prix qui semble difficile à franchir.
Ultra HD

L'OLED 


Voici l'autre technologie vedette. LG a même annoncé la sortie aux Etats-Unis d'un modèle de 55 pouces au mois de mars au "modeste" prix de 12 000 dollars rien que ça. A l'heure d'aujourd'hui, cette technologie semble donc loin d'être accessible pour tous.

LG

La Smart TV 


La Smart TV est presque arrivée à maturité et tous les fabricants disposent aujourd'hui d'un portail de services à peu près bien fichu. L'an dernier, ils s'étaient tous efforcés d'en simplifier l'accès et l'usage avec différents outils de commande plus ou moins bien faits (commandes gestuelles, commandes vocales, télécommande avec clavier, etc.), mais cette année, ils devront arrêter de tâtonner et trouver enfin la bonne recette. Et cela passera d'abord par la mise en place de services répondant aux besoins des utilisateurs (VoD et Replay TV en tête). Sans cela, la Google TV pourrait rapidement prendre le pas sur les plateformes Smart TV des fabricants. Car de nombreuses marques ont déjà annoncé la sortie de kits et de boîtiers Android pour téléviseurs (Archos, Asus, Haier, Sony, etc.).

Smart TV

Technicolor : un prototype pour capter les émotions


Souhaitant mesuré de nombreux paramètres grâce à de petits accessoires à connecter sur nos smartphones ou tablettes tout semble désormais pouvoir être mesurable grâce aux nouveaux capteurs. Température corporelle, rythme cardiaque, en passant par la qualité de notre sommeil et même de notre bonheur les idées ne manquent pas.

Loin de ces applications personnelles, Technicolor (une société française) a dévoilé un prototype de capteur d’émotions. Sans fil, celui-ci s’arrime sur une main. Une fois raccordé à un logiciel, il mesure la sudation de la paume de la main générée par nos émotions. Peur ou plaisir se matérialiseraient ainsi par un excès de transpiration.

Le procédé peut être testé avec le visionnage d’une vidéo d’une minute, instantanément retranscrite sous forme de graphique. Plus la courbe est élevée, plus l’émotion est forte


Les montres  connectées au smartphone 

La tendance amorcée en 2012 se confirme cette année: les «smart watches». Ces montres font le lien avec son téléphone via Bluetooth, et permettent notamment de lire ses messages ou d'être alerté d'un appel. Selon une rumeur persistante, Apple pourrait s'y aventurer, proposant une alternative moins futuriste aux Google Glasses.


Pebble, la petite startup qui monte
Pebble mise tout sur un design minimaliste et des fonctions basiques. L'écran e-Paper n'affiche que des niveaux de gris, avec une faible résolution, mais se lit facilement au soleil, et la batterie est censée durer une semaine. Plusieurs designs virtuels sont possible, elle affiche le contenu des SMS, vibre et affiche l'identifiant en cas d'appel ou permet encore de contrôler la musique de son téléphone (iOS et Android) via Bluetooth. Pebble va enfin s'appuyer sur la communauté des développeurs pour bâtir des apps adaptées (jogging, vélo etc.) Le prix: 150 dollars.

Toshiba, le prototype très smart
Jusqu'ici, on a surtout vu des modèles commerciaux de Sony. Toshiba présente un prototype un peu trop massif à notre goût mais aux fonctions puissantes. Avec un processeur ARM, l'écran OLED permet d'afficher la météo ou l'itinéraire rentré dans son smartphone. Pas de prix ni de date de disponibilité.
Casio G-shock Bluetooth, la vraie montre pas très smart
Le modèle de Casio est une montre à quartz presque classique. Le Bluetooth lui permet toutefois de vibrer en cas d'appel et d'afficher l'identifiant. Le prix: 180 dollars.

HAPIfork: la fourchette minceur


HAPIfork, la fourchette minceur

Celui-là est français. Hapifork, mise au point par Jacques Lépine, est une fourchette un peu particulière, puisqu'elle vous aide à manger plus lentement. Elle se connecte en Bluetooth à votre smartphone ou votre tablette, l'application calcule la fréquence des bouchées et détermine à quel moment le rythme devient trop élevé. Si c'est le cas, elle se mettra alors à vibrer et à émettre un signal lumineux. Pour éviter de prendre du poids manger lentement.


Panasonic : le casque audio sans écouteurs


Le Bone Conduction Headphone est un casque audio un peu particulier, puisqu'il est dépourvu d'écouteurs et n'est pas en contact avec les oreilles. Son fonctionnement tient en deux mots: conductivité osseuse. Des vibrations sont acheminées directement de l'os vers le nerf auditif, sans isoler son utilisateur de l'environnement extérieur. Pour Panasonic, son innovation est donc synonyme de sécurité.


Psio: 20 ans de travail pour les lunettes relaxantes

Psio: 20 ans de travail pour les lunettes relaxantes

Ces lunettes accompagnées d'écouteurs proposent une séance de relaxation unique en son genre, basée sur la luminothérapie. La monture est totalement personnalisable, que ce soit au niveau des couleurs ou des musiques. Des livres audio sont même téléchargeables sur le site de l'entreprise. De quoi s'évader dans le plus grand apaisement.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire